30 nov. 2012

Une place à prendre par J.K. Rowling

_____________________________________________________________________________________

Mon avis :

Petite précision (grande plutôt) avant de commencer ma chronique. Je dois vous avouer que je n'ai pas terminé ce livre. ATTENTION, pas dans le sens ou je l'ai abandonné, JAMAIS. Déjà d'une, c'est du Rowling, et j'adore Rowling et de deux, j'aime beaucoup cette lecture. Pour le moment elle frôle le coup de coeur. Si je n'ai pas eu le temps de le finir, c'est à cause des cours qui me prennent de plus en plus de temps. Et pourquoi je le chronique? Et bien, c'est parce que j'ai reçu Une place à prendre pour le Match de la rentrée littéraire de Price Minister et la date butoir, c'est aujourd'hui... Enfin bref, je vais donc chroniquer la partie que j'ai lue (485/680 pages) et je viendrais dans quelques jours étoffer ma chronique.

Sans plus tarder, entrons dans le vif du sujet. Une place à prendre, c'est le nouveau J.K. Rowling, et ce livre, je l'attendais depuis des lustres. Imaginer mon bonheur quand j'ai appris sa sortie en France, mais surtout, quand je l'ai eu dans les mains ! Je me suis vite attelé à cette lecture et pour l'instant, j'en suis plus que satisfait. Etant un grand orateur de J.K., je ne peux qu'aimé. C'est différent d'Harry Potter, c'est exact. Mais on retrouve là son écriture et son style. Une place à prendre est le genre d'histoire que j'aime lire, et dans son genre, il est excellent. J'aime son univers, ses personnages et l'histoire.

Bienvenue à Pagford, petite bourgade anglaise paisible et charmante : ses maisons cossues, son ancienne abbaye, sa place de marché pittoresque… et son lourd fardeau de secrets. Car derrière cette façade idyllique, Pagford est en proie aux tourmentes les plus violentes, et les conflits font rage sur tous les fronts, à la faveur de la mort soudaine de son plus éminent notable.
Entre nantis et pauvres, enfants et parents, maris et femmes, ce sont des années de rancunes, de rancœurs, de haines et de mensonges, jusqu’alors soigneusement dissimulés, qui vont éclater au grand jour et, à l’occasion d’une élection municipale en apparence anodine, faire basculer Pagford dans la tragédie.

Niveau personnages, on est servi ! Il y en a beaucoup, et au début, c'est très dur de s'y retrouver mais au fil de la lecture, on arrive à restitué les noms aux fonctions/visages même si, pour ma part, j'ai quelques fois des trous de mémoire. J'aurais d'ailleurs bien aimé une petite annexe en début de roman pour nous aider un peu car ce n'est pas si facile que ça. Malgré le nombre conséquent de personnages, j'ai su m'attacher à plusieurs d'entre eux comme Sukhvinder, Kay, Andrew, Tessa, Parminder etc. Des personnalités très différentes mais attachantes à souhait. J'aime suivre plusieurs histoires et point de vue à la fois, c'est très enrichissant même si ça porte à confusion. J'aime ce que fait Rowling de ses personnages, elle sait les rendre attendrissant malgré le caractère de cochon de certains. Même si J.K. a un talent fou, Simon reste détestable, c'est un goujat, il est irrespectueux, violent et insupportable ! C'est tout de même intéressant de découvrir un personnage comme lui car ça nous montre le côté obscur de la force (AHAH).

J'aime l'histoire et l'intrigue qui va avec. C'est à la fois drôle et triste et le contraste est vraiment génial car l'auteure sait l'exploiter. Je ne peux pas vous parler de la fin car il me reste 200 pages à lire mais tout ce que je peux dire c'est que pour l'instant, j'adore. C'est addictif, je n'aurais pas eu mes cours, le livre serait fini depuis un bon bout de temps car vraiment, c'est passionnant. Je retrouve le style de J.K. est j'en suis plus que ravi car son style, son écriture, c'est quand même toute mon enfance/adolescence. Elle reste mon auteure favorite et rien n'y changera. Elle a un don, j'aime ce qu'elle pond. C'est une grande auteure, en effet, elle excelle dans des genres que tout oppose. Elle peut nous faire du grand art avec de la jeunesse, du fantastique, du drame et même de l'humoristique. Elle prend des risques et ça paie. J'ai grande hâte de poursuivre ma lecture car j'ai très envie de connaître la suite et de retrouver les personnages d'Une place à prendre. Après, tout ça n'est que mon avis personnel, j'ai lu beaucoup d'avis négatifs/de déceptions mais je pense que le genre trop différent à par rapport à Harry Potter en a déçu plus d'un. Il faut aimer le changement, et ce qui est plus contemporain.

Personnellement, j'adore cela et je ne suis aucunement déçu. Je pense que ce livre sera un coup de coeur, à voir bientôt avec la suite et fin de cette chronique.


8 commentaires:

  1. J'avoue avoir été un peu déçue pour ma part, je n'attendais pas du HP bis mais je ne m'attendais pas à ça non plus ^^ Par contre l'écriture de J. K. Rowling est toujours aussi merveilleuse <3

    RépondreSupprimer
  2. J'ai été un peu déçu moi !!! Je trouve ce livre trop long. Et il ne se passe rien !!!

    RépondreSupprimer
  3. Je sais que beaucoup ont été déçue et d'autres ont plus qu'adorer. Moi pour ma part il est encore dans ma PAL après l'avoie reçu du père noël ^^. Je suis pressée de me faire mon propre avis dessus. Puis le fait de relire un nouveau livre de cette excellente auteure est aussi un point important.

    RépondreSupprimer
  4. Eh bah je crois que c'est la première chronique positive que je lis de ce livre!

    RépondreSupprimer
  5. o-read-or-dead-o6 février 2013 à 13:34

    J'aimerai vraiment le lire

    RépondreSupprimer
  6. Je vais bientôt le lire et j'espère qu'il me plaira :)

    RépondreSupprimer
  7. J'ai envie de le lire et j'espère qu'il me plaira.

    RépondreSupprimer